De nombreux lieux historiques ouverts au public se trouvent actuellement à un carrefour, aux prises avec un financement gouvernemental limité, des dépenses importantes en immobilisations et une concurrence accrue de nombreux attraits dynamiques. Ils doivent se réinventer ou subir un déclin constant. Les groupes qui tentent de sauver un lieu historique très prisé à risque en l’ouvrant au public se butent à un rude combat pour convaincre des partenaires potentiels de sa viabilité.

Cet atelier permettra d’explorer de nouveaux modèles opérationnels créatifs qui sont mis en œuvre au Canada et aux États-Unis, tout en invitant les participants à des exercices qui démontreront comment leur lieu historique peut être transformé en un acteur important dans le tissu social et commercial de leur collectivité.

Date : Jeudi 20 octobre 2016

Heure : De 9 h à 16 h 00

Lieu : Château Dundurn, 610, boul. York, Hamilton

Qui devrait y participer?

  • Exploitants, administrateurs et bénévoles de sites historiques sans but lucratif qui sont ouverts au public
  • Toute personne qui envisage de sauver un lieu historique en le convertissant en musée
  • Planificateurs culturels

Grandes lignes de l’atelier :

Section I : Qu’advient-il de votre lieu historique?

Quelles sont les difficultés et les possibilités en matière d’exploitation d’un lieu historique en 2016? Que nous apprennent les tendances observées aux lieux historiques quant aux défis auxquels ils sont confrontés?

Section II : Nouveaux modèles, nouvelles possibilités

Imaginer les possibilités de régénérer votre lieu historique exige de la créativité et du courage. Quels nouveaux modèles ont connu du succès en s’adaptant à leur nouvelle réalité, et comment leur réussite s’explique-t-elle?

Section III : Préparer la voie du succès

Mettre en place les éléments fondamentaux : le mandat et la vision de votre lieu sont -ils encore pertinents? Votre organisation est-elle prête à procéder à un changement important? Comprenez-vous les possibilités et les limites de votre lieu? Comment pouvez-vous tirer parti de vos actifs?

Section IV : Générer vos revenus

Quel modèle de génération de revenus correspond le mieux à votre vision? Comment peut-il être rendu durable? Quelles stratégies doivent être mises en place (collecte de fonds, etc.)?

Section V : Faire participer la collectivité

Mobiliser de différentes façons diverses communautés et établir des partenariats avantageux est essentiel. Par où commencer, et où doit-on s’arrêter?

Animateurs de l’atelier :

Ian Kerr-Wilson est le directeur du Museums and Heritage Presentation de la Ville de Hamilton. Il a occupé divers postes de gestion et de conservation au sein du réseau des musées municipaux de Hamilton depuis 1989. Il a été conservateur du Hamilton Museum of Steam and Technology, du Hamilton Children’s Museum, du lieu historique national Dundurn (qui comprend le Hamilton Military Museum) et le coordonnateur du programme du lieu historique national du Canada Hamilton et Scourge, un site archéologique marin in situ.

Frank Vagnone est l’auteur de The Anarchist’s Guide to House Museums ainsi que le président et propriétaire de Twisted Preservation, une société d’experts-conseils dans les domaines culturel et muséal établie à New York et connue pour son approche expérimentale de résolution de problèmes basée sur la recherche.

Robert Pajot possède plus de 25 ans d’expérience dans la théorie et la pratique de la conservation du patrimoine, dans la gestion et la mise en valeur de biens immobiliers, et dans la formation. En 18 ans au service de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, il a supervisé les pratiques exemplaires et le développement des activités en conservation du patrimoine, il a dirigé des stratégies nationales d’augmentation du rendement et de marketing, et il a supervisé des équipes de projets. Auparavant, il était planificateur adjoint du patrimoine auprès de la Ville d’Ottawa. Il a aussi travaillé dans le secteur privé comme menuisier qualifié spécialiste du patrimoine. Monsieur Pajot dirige le tout nouveau programme de régénération de la Fiducie nationale, Déclic.

Julie Normandeau s’est jointe à la Fiducie nationale en tant que gestionnaire, lieux et partenariats, où elle s’emploie à faire mieux connaître la Fiducie nationale et à développer ses réseaux nationaux de lieux historiques, de partenaires, de membres et de bienfaiteurs. Julie a œuvré en marketing et en promotion au service de l’Association canadienne d’experts-conseils en patrimoine et de l’Association des musées canadiens, où elle a perfectionné ses aptitudes en matière d’organisation, de marketing et de planification d’événements.

S’inscrire